À propos

Depuis leurs débuts en 2010, Les Récréations s’illustrent par une envie de découverte qui s’exprime dans des programmes originaux faisant souvent honneur à des compositeurs au génie méconnu. Cette recherche s’est concrétisée par la sortie remarquée de leur premier disque chez Raumklang  (5 de Diapason ). Celui-ci est dédié à des sonates en trio inédites de Johann Gottlieb Graun (1702-1771), étonnant compositeur allemand contemporain des fils Bach. Cet enregistrement a reçu d’excellentes critiques en Allemagne comme en France. «Une belle découverte, exploitée avec grâce et autorité.» Philippe Ramin, Diapason, décembre 2012. «Les Récréations proposent de brillantes interprétations. Les audaces de la partition sont maîtrisées de manière impressionnante. Mais le plus important est que l’expressivité de ces pièces de musique de chambre soit pleinement rendue.» Johan van Veen, Toccata, novembre 2012.

L’Ensemble se consacre aujourd’hui à l’écriture à quatre parties en formation de chambre. Plus rare que la sonate en trio, elle ne se confond pas pour autant avec ce que sera deux générations plus tard le quatuor classique : elle reste à l’époque baroque parfaitement équitable, contrapuntique, et permet une texture d’une exceptionnelle richesse.
Toujours en quête d’une identité sonore caractérisée, ils font le choix pour soutenir cette densité harmonique de jouer sur des instruments au réglage baroque authentique, sans aucun compromis : cordes en boyau intégral, tension égale, etc. Au delà de l’historicité il y a la conviction d’une qualité sonore inédite : une repolarisation de l’équilibre des harmoniques vers les graves, la possibilité d’un grain très dense, et à quatre, une homogénéité incomparable.

Les Récréations ont été invités par les festivals de Lanvellec, de Ribeauvillé, de Souvigny, Frisson Baroque (Rentilly), au Kamerfest de Pristina et se produisent régulièrement en Suisse – Bâle, Zurich, Lucerne – et à Paris.

Ils enregistreront en juillet 2018 les étonnantes Sonate a quattro senza Cembalo d’Alessandro Scarlatti pour le nouveau label Emphase, distribué par Outhere.

Les commentaires sont fermés.